Des soldats US à Aubin-Neufchâteau pour restaurer le fort

fort, aubin, neufchâteau, dalhemUne vingtaine de militaires américains débarqueront ce samedi à Dalhem. Non pas pour assister à une cérémonie commémorative de l’une des deux guerres mondiales, mais bien dans le but de rafraîchir et sécuriser bénévolement le fort d’Aubin-Neufchâteau.

Deux semaines après le passage de six anciens combattants étatsuniens venus célébrer le quinzième anniversaire du monument érigé en souvenir des soldats US qui ont bataillé en Europe lors de la guerre 1940-1945, le charmant village d’Aubin-Neufchâteau s’apprête à nouveau à voir surgir plusieurs soldats américains. «Cette fois, ils seront entre vingt et trente », précise Didier Herens, le secrétaire de l’ASBL Fort d’Aubin-Neufchâteau. « Mais ils ne viendront pas pour se remémorer les souvenirs du passé. S’ils ont décidé de quitter leur camp en Allemagne, c’est pour nous donner un coup de main au fort ce samedi. fort, aubin, neufchâteau, dalhemComme ils n’ont pas grand-chose à faire durant les week-ends, ils ont répondu positivement à notre invitation. Il sont déjà tout heureux d’avoir l’opportunité de promouvoir le patrimoine de guerre régional ».

Concrètement, les militaires vont s’atteler à différentes tâches de sécurisation et de mise en valeur du fort aubinois. « Nous allons leur demander de nettoyer et d’achever l’escalier menant au point de vue situé en face du sommet du fort. A l’heure actuelle, cet endroit est difficilement accessible aux visiteurs. Ils devront également clôturer le terrain afin de délimiter la zone du fort des champs avoisinants. Ils vont aussi fort, aubin, neufchâteau, dalhemreboucher certaines pièces à l’intérieur du bâtiment principal. Vu leur force et leur détermination, ils devraient rapidement avoir terminé leur boulot. Ils arriveront sur le coup de 9h30 et devraient repartir vers 15h30 ». 

En novembre dernier, un convoi de soldats US en provenance d’Allemagne s’était déjà arrêté à Aubin. « Les militaires avaient déjà bien travaillé à l’époque », conclut Didier Herens. « Il faut dire que le fort est restauré de manière perpétuelle. Nous tâchons de mettre tout en œuvre pour permettre aux visiteurs de passer un agréable moment dans ce lieu historique. L’aide des soldats américains permet de mettre un sérieux coup d’accélérateur à la restauration de l’endroit ».

Les commentaires sont fermés.